[bull-ia] Proposition bourse de thèse “Modélisation et contrôle du priming de l’immunité végétale par stimulation sonore”

Bonjour,

Les unités MIAT et LIPM du centre Inra Toulouse proposent pour la rentrée universitaire 2019 un sujet de thèse financée sur la modélisation et le contrôle du priming de l’immunité végétale par stimulation sonore chez les plantes (https://mia.toulouse.inra.fr/Emplois).

Merci de diffuser cette offre de thèse aux étudiants potentiellement intéressés,
bien cordialement,
Fred Garcia, A. Barbacci

Titre : Modélisation et contrôle du priming de l’immunité végétale par stimulation sonore.

Encadrement : Frédérick Garcia, directeur de recherche au MIAT (équipe MAD) et Adelin Barbacci, chargé de recherche au LIPM (équipe QIP), centre Inra Occitanie Toulouse.

Conditions de recrutement : Diplôme de Master 2 ou école d’ingénieur, avec des compétences solides en modélisation mathématique et informatique, ainsi qu’un goût pour l’expérimentation et l’implémentation des méthodes développées, en particulier dans le domaine de la biologie.

Les candidat(e)s sont invité(e)s à envoyer au plus tôt à frederick.garcia@inra.fr et adelin.barbacci@inra.fr une lettre de motivation, un CV et leurs relevés de notes de M1 et M2.

Sujet : Ce projet de thèse vise à mieux comprendre et contrôler les phénomènes de priming des plantes pour la résistance aux stress biotiques. La recherche proposée consistera à explorer, modéliser et optimiser l’effet de stimulations par ondes acoustiques sur la résistance de la plante modèle Arabidopsis thaliana au champignon Sclerotinia sclerotiorum. Des expériences de stimulation par ondes acoustiques (périodes, fréquences, intensités, etc.) seront conduites et des données transcriptomiques seront générées en différents instants au cours du priming, dont l’effet sera quantifié par des mesures du niveau de résistance de la plante. Un modèle mathématique de priming sera développé, permettant de passer d’une séquence de stimuli à un niveau de résistance à l’infection, via la prédiction intermédiaire de l’expression de gènes clés. La modélisation s’inscrira principalement dans le cadre des modèles graphiques dynamiques. La dernière partie de la thèse consistera à tester les prédictions de ce modèle par un retour à la biologie et à l’utiliser pour construire, par simulation informatique, des séquences sonores qui optimisent des critères liés par exemple à l’efficacité de la résistance de la plante ou encore à l’expression de certains gènes.

————————————————————–
Frédérick Garcia
Directeur de recherche INRA
Directeur adjoint de l’Institut Convergences Agriculture Numérique #DigitAg

Unité MIAT Mathématiques et Informatique Appliquées de Toulouse
Centre INRA de Toulouse Midi-Pyrénées
24 Chemin de Borde Rouge – Auzeville CS 52627
31326 Castanet Tolosan cedex
Mail : frederick.garcia@inra.fr
Tel. :  06 25 606 707 / 05 61 28 5283